Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Le réseau > Pourquoi ce réseau ?

Pourquoi ce réseau ?

Regards croisés sur la parité entre les femmes et les hommes

Nous sommes nombreux, en région, à travailler sur les questions de l’égalité entre les femmes et les hommes dans le monde du travail et, par conséquent, dans la sphère privée. Travailler cette problématique veut dire, partir de données objectives pour accompagner l’élaboration de politiques correctrices car nous constatons tous que les progrès ne sont pas à la hauteur des ambitions affichées.

Nous sommes nombreux, aussi bien à produire des connaissances pour mieux appréhender les processus de discrimination, qu’à exploiter ces connaissances pour construire des actions et des dispositifs visant à y mettre fin. Nous faisons l’hypothèse qu’en améliorant la proximité entre nous, l’efficacité de cette coopération sera renforcée.

Les travaux de recherche ou d’étude, les panoramas statistiques, les retours d’expérience sur l’égalité foisonnent en PACA. Mais est-ce que les liens entre ces diverses initiatives sont apparents ? Est-ce que les décideurs et acteurs, éparpillés dans leurs institutions, ont une bonne visibilité de cette production ? Celle-ci peut-elle faciliter les engagements des politiques publiques et des entreprises ?

Ce questionnement, issu d’une collaboration de plusieurs années entre la DRDFE et l’ORM, constitue la motivation première du Réseau régional pour l’égalité des femmes et des hommes, lieu de rassemblement entre professionnels de centres de recherche, de bureaux d’études, de centres de ressources, de collectivités territoriales et de services déconcentrés de l’Etat.

La spécificité de ce réseau tient à la mission de service public dont chacun de ses membres est investi. Son objectif est de partager les informations sur les travaux menés, de trouver des synergies et d’optimiser leur impact, d’identifier des éléments de méthode communs sur la problématique genre et donc d’innover. Autrement dit, ce réseau s’inscrit en complémentarité avec le travail des partenaires sociaux, des associations et organisations militantes avec lesquels des liens seront établis.

Pour faciliter ce travail de connexions, l’espace collaboratif est un instrument tout désigné. Dès la première réunion, le 15 mai 2008, une trentaine de personnes s’est dit prête à participer au réseau mais nous connaissons les disponibilités de chacun et nous ne pourrons pas multiplier les séances de travail (une par trimestre, prévue pour l’instant). La mise en commun de documents, le recueil de contributions, le dialogue seront largement facilités par cet outil. A chacun d’y recourir sans modération.

Répondre à cet article

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip